Emploi

Salon de l’emploi du Grand Chalon : une 3e édition qui ancre ce rendez-vous dans le paysage économique local

Fort du succès des deux premières éditions du Salon de l’emploi, le Grand Chalon, en partenariat avec la Mission locale du Chalonnais et Pôle Emploi, a renouvelé l’événement le 9 mars 2023 pour une 3e édition. Avec plus de 2 000 offres d’emplois proposées et 4 600 visiteurs, ce rendez-vous de l’emploi confirme son importance pour le tissu économique local.

Publié le

Le recrutement : toujours un enjeu majeur pour les entreprises

Rythme horaire, conditions de travail, avantages sociaux… : certains secteurs souffrent d’un déficit d’attractivité, particulièrement depuis la pandémie.

À travers l’organisation du Salon de l’emploi, le Grand Chalon soutient les entreprises dans leurs recrutements et facilite la mise en relation entreprises-demandeurs d’emploi.

Présentation du Salon de l’emploi du Grand Chalon du 9 mars 2023.

Quelques chiffres de présentations.

174 stands (entreprises, organisme de recherche d’emploi et d’insertion, organisation patronales).

2 000 offres d’emploi proposées : sans qualification jusqu’à BAC+5.

4 600 visiteurs (demandeurs d’emploi, professionnels en reconversion, étudiants…).

Interview de Mathilde Lieutet qui travaille pour SEVA – Saint-Gobain.

Je travaille pour la société SEVA-Saint-Gobin dans lequel je suis en alternance depuis septembre dernier. Dans le cadre de ma reconversion professionnelle j’ai entamé un master RH par le biais de Chalon formation en septembre dernier.

SEVA-Saint-Gobin c’est une entreprise industrielle qui va allier différents secteurs. Cela va aller de la conception de machines industrielle jusqu’à la mise en place et même la maintenance. Il y a également une partie fonderie tout ce qui est ouverture de porte (conception et montage).

Tout type de profils sont recherchés : fondeurs, usineurs, chef de projet, automaticien, technicien de maintenance (industrielle et préventive).

C’est la première année que SEVA-Saint-Gobin participe à ce salon de l’emploi. C’est intéressant pour avoir des contacts avec des personnes en recherche d’emploi. A la fois en recherche ou même tout simplement en reconversion comme c’est mon cas, qui veulent se réorienter ou simplement changer d’entreprise. Nous avons a eu accès à des personnes qui cherchaient des postes sans formation initiale et également des personnes qui étaient à un niveau ingénieur bac + 5 donc ça ouvre vraiment l’opportunité à différents profils et du coup qui correspond à nos différents postes que nous recherchons.

Interview d’Alain Murdillat qui travaille pour SEI Bourgogne.

SEI est un bureau d’études et d’assistance technique très orienté sur la mécanique et l’électricité de l’électrotechnique. Nous sommes sur des activités pluridisciplinaires, nous sommes présent dans l’agroalimentaire, dans la céramique au sens large, dans le nucléaire, dans le ferroviaire, dans tout ce qui est verre (verre plat, verre creux), dans les biens d’équipements, dans les BTP. Une large palette avec plus de 80 clients.

Notre raison d’être sur le salon c’est de pouvoir recruter parce que effectivement nous sommes sur des métiers en tension. Nous recherchons des concepteurs, des calculateurs, des gens qui ont une bonne fibre technique.

Ces salons nous permettent de de croiser quelques clients ce qui est aussi ce qui est aussi intéressant

Interview de Sergio Frances représentant de Vicky Foods

Je représente la compagnie Vicky Foods, d’Espagne. Nous sommes producteurs de viennoiseries, de pains de mie, de pain de burgers et nous avons également de l’alimentation pour les petits enfants.

Nous espérons le démarrage de la production (à Chalon), à la fin de l’année prochaine.

Nous aurons besoin de quatre profils depuis maintenant, car ces profils pour nous sont critiques.

On aura besoin qu’ils viennent une année avant le projet, c’est-à-dire à partir de maintenant, pour faire une formation en Espagne.

Ces profils sont techniciens de systèmes, électromécanicien, ingénieur programmateur et nous sommes aussi à la recherche depuis maintenant d’un responsable des ressources humaines.

Je pense que c’est la troisième fois que nous venons. On peut dire que c’est une journée très constructive. On espère trouver les profils que l’on cherche et nous allons sûrement revenir plusieurs fois ici !

Dernier plan avec les logos du Cibc, de CAP Emploi, de Pôle Emploi, de la région Bourgogne Franche Comté et de la République Française.

Les deux derniers sont ceux des organisateurs qui sont la Mission Locale du Chalonnais et le Grand Chalon.

174 entreprises ont répondu présentes pour cette 3e édition, répartis en 11 domaines d’activité :

  • Industrie & service aux entreprises (Saint Gobain SEVA, Framatome, PEI, Maroquinerie Thomas…)
  • Hôtellerie & restauration (Burger King, Stelo formation, Sodexo, Ibis Europe…)
  • Agroalimentaire (Vicky Food, Aldi, Daunat, Veuve Ambal…)
  • BTP (Doras, Eiffage, CAPEB, DBTP…)
  • Transport & logistique (Cayon, Brevet, Alainé, Transdev Stac…)
  • Organismes de formation (CNAM, AFTRAL, Chalon Formation, Vita Bourgogne…)
  • Service à la personne, santé & social (IRTESS, O2, Ailes d’argent, Hôpital Sainte Marie…)
  • Agences de travail temporaire (Actual, Crit Intérim, Flex Emploi, Start People…)
  • Armée & police & gendarmerie (armée de l’air, armée de Terre, BPIA, marine…)
  • Partenaires de l’emploi et de l’insertion (Mission locale du Chalonnais, Pôle Emploi, CAP Emploi, Unis-Cité…)

4 600 visiteurs : un taux de fréquentation en hausse

Si le Salon de l’emploi a de suite rencontré son public avec 2 130 visiteurs lors du premier salon et 4 000 pour le second, la hausse de la fréquentation s’est confirmée pour cette nouvelle édition : 4 600 personnes sont venues rencontrer les recruteurs du territoire.

Les deux premières éditions du Salon de l’emploi, en 2022, ont donné lieu à de nombreuses embauches, ce qui a incité bon nombre d’entreprises à renouveler leur participation afin de proposer aux visiteurs 2 000 nouvelles offres d’emploi. Les premiers résultats sont encourageants puisque les recruteurs ont collecté quelque 4 524 CV et déjà programmé 1 180 entretiens.

Nouveauté cette année, les visiteurs ont également pu découvrir les métiers de l’Industrie 4.0 dans l’unité mobile de formation « La Fabrique 4.0 » du Pôle Formation UIMM Bourgogne 21-71, secteur en forte expansion dans le bassin chalonnais.

Le taux de chômage de 6,2 % sur le bassin chalonnais, inférieur à la moyenne nationale, ainsi que la réussite de cette nouvelle édition, tant en termes de fréquentation que d’entretiens programmés, montrent le dynamisme économique et l’attractivité de notre territoire. Rendez-vous en octobre pour la prochaine édition !