Rechercher sur le site
  • Expression des groupes politiques

    Expression

    Des élus et des groupes politiques

Expression des groupes politiques

Les élus du Grand Chalon, constitués en groupes politiques, disposent d’un espace de publication d’information sur leur action, dans un esprit de transparence et de pluralisme démocratique.

Les propos et opinions exprimés dans les textes ci-dessous n’engagent que leurs auteurs.

 

Groupe « Coopération Grand Chalon »

 

En cette période estivale, nous espérons que chacune et chacun d’entre vous pourra profiter pleinement d’un peu de repos et de loisirs.

La période reste compliquée. Les crises s’enchaînent en continuant d’impacter nos quotidiens.
Plus que jamais, les services publics sont nécessaires. Trop mis à mal, ce sont pourtant eux qui permettent d’assurer la cohésion sociale, de lutter contre les inégalités, de favoriser le bien-être de toutes et tous. La privatisation croissante doit être enrayée.

 

Nous en sommes d’ardents défenseurs, en oeuvrant pour les renforcer et développer. C’est le sens de notre engagement au sein du Grand Chalon. Dès lors, nous soutenons évidemment les actions menées qui peuvent concourir à l’amélioration de nos modes de vie et de notre environnement. Mais nous continuons de revendiquer une plus grande accessibilité, qu’elle soit tarifaire ou géographique avec un meilleur maillage.
Les tarifs fixés doivent être adaptés et proportionnés pour ne pas être un frein aux accès et usages. C’est dans cet esprit que nous n’avons pas validé l’augmentation des tarifs pour les cours de natation au centre nautique. + 3 euros soit + 20% sur les leçons de natation ne nous satisfait pas. 

 

L’implantation de services et activités doit se faire sur l’ensemble du territoire, au plus près des habitants. Parallèlement de nouvelles solutions de mobilité doivent être développées pour permettre des déplacements et accès plus aisés.

 

Dans ce cadre, nous souhaitons par exemple que les ateliers de sport santé puissent être déployés au-delà de Chalon dans des communes et centres-bourgs. Et nous soutiendrons les initiatives culturelles pour le développement des publics, en « allant vers » et en facilitant la venue sur les établissements de l’agglomération.

 

Il s’agit de faire avec et pour tous et donc de porter des politiques publiques plus inclusives et solidaires.
Pour tout cela, les ressources financières ont évidemment leur importance. Nous serons de fait particulièrement vigilants dès la rentrée prochaine à l’élaboration par l’exécutif communautaire du pacte financier et fiscal qui fixe les relations financières entre l’agglomération et ses communes-membres et donc la répartition des ressources. Nous la demandons depuis plus d’un an.

S. HUGON, P. FOURNIER, T. BATHIARD, G. DESBOIS,
S. LAGOUTTE, N. LEBLANC, C. LOUVEL, Y. NOEL,
V. OBLED, P. RAGEOT, D. RETY, G. RIGAUD, P. THEVENIAUX,
E. VALENTIM